LE NOUVEAU TESTAMENT ou la vie de Jésus Christ

Une ère nouvelle s’annonce.
Dieu fait naître son fils dans la famille d’un menuisier, dans un lieu insignifiant et les premiers à recevoir la bonne nouvelle sont de simples bergers. Le message adressé à celui qui est en quête de sens pour son existence, est qu’il doit porter attention à ce qui est humble et être ouvert à l’inattendu.

Les Rois mages viennent à Jésus d’horizons différents, porteurs de la sagesse des cultures occidentale, orientale et africaine pour attester que le Christ est la réponse à la question du sens de la vie. Plus tard, Jésus enfant parle aux docteurs avec sagesse et profondeur et laisse venir à lui les enfants parce qu’ils sont sacrés et réceptifs à la parole de Dieu.

Jésus Christ répond à la question du sens.
Accueilli triomphalement à Jérusalem, Jésus sera condamné par cette même foule quelques jours plus tard. Duplicité de l’homme ? Avant de mourir, au cours du dernier repas avec ses disciples, Jésus leur transmet son message d’amour qu’à leur tour ils devront transmettre au monde.

Il sera cependant trahi et amené devant Pilate qui le condamne alors qu’il le sait innocent pour donner satisfaction à la foule en fureur. Après avoir été flagellé et couronné d’épines, Jésus monte au calvaire en portant sa croix, symbole de la souffrance mais aussi de la vie indestructible et de la fidélité à l’amour. De cette manière il apporte une réponse à la question du sens de la vie pour chaque être humain.

Il montre que l’amour est plus fort que toutes les forces négatives. Cette foi est affirmée dans l’épisode que les premiers chrétiens appellent “la résurrection”. La résurrection du Christ, point central de la foi, signifie que Jésus est proche de ceux qui se tournent vers lui et trouvent ainsi la joie et la paix.